Ajouter des contacts sur Viadeo, une fonction bien nébuleuse…

Le site de Viadeo m’a toujours beaucoup contrarié. D’un point de vue « utilisateur » d’une part, avec son modèle dit « freemium » dont l’offre gratuite extrêmement limitée donne envie d’aller voir ailleurs plutôt que de payer pour bénéficier d’un service convenable ; d’un point de vue « utilisation » d’autre part, avec sa structure confuse, sa profusion de services et de fonctionnalités et ses principes de fonctionnement complexes à assimiler.

J’ai entamé la mise à jour de mon profil il y a quelques semaines. J’ai donc cherché à ajouter de nombreuses personnes de mon entourage professionnel à mes contacts directs.

Je tape le nom exact d’un ami dans le moteur de recherche : le site me renvoie une liste de personnes qui correspondent au texte que j’ai saisi.

Viadeo - résultat d'une recherche

Le nom des membres est masqué, remplacé par la mention « Devenez membre premium ». La photo, le poste occupé ainsi que plusieurs autres éléments du profil sont par contre affichés, permettant ainsi de savoir si la personne recherchée fait partie des résultats.

J’en conclue logiquement que seuls les membres premium peuvent ajouter de nouveaux contacts. Les fonctionnalités les plus basiques (accéder au profil d’un utilisateur et l’ajouter à son réseau) sont ainsi inaccessibles aux membres qui ne paient pas. C’est une formule à laquelle je ne souscris pas (c’est le cas de le dire), mais c’est comme ça.

Sauf que #1… En réalité, ce n’est pas tout à fait le cas : une simple recherche via Google (prénom + nom + « viadeo ») me permet d’accéder au profil de mon ami.

Viadeo - profil d'un membre

Je déduis de l’aspect global de la page qu’il ne s’agit pas de son profil complet. Je ne suis donc pas surpris de l’absence de bouton permettant d’ajouter cette personne à mes contacts directs.

Sauf que #2 Plusieurs liens sont présents sur le profil. Un clic sur le nom du membre me renvoie sans surprise sur la page « Devenez membre premium ». En revanche, un clic sur la photo ou sur le nombre de contact (par exemple) me permet d’accéder à son profil complet.

Viadeo - profil complet

Contrairement à ce que je pensais, il est donc possible (mais compliqué) d’accéder au profil d’un membre sans payer. Mieux : je peux ici ajouter ce membre à mes contacts directs. Quelle est la logique dans tout ça ?

J’ai finalement envoyé plusieurs demandes de contact le même jour. Je pensais bien continuer le lendemain, sauf que #3

Viadeo - nombre maximum de demandes de contact

Un clic sur le bouton « ajouter à mes contacts » déclenche cette fois l’ouverture d’un layer « Désolé, mais vous avez atteint le nombre maximum de demandes de contacts que vous pouvez effectuer ». Il y a un nombre maximum ? Je l’ignorais. Et ce nombre maximum, il est de combien ? Ce n’est pas indiqué.

Lorsque je me suis inscrit sur Viaduc (l’ancien nom de Viadeo, beaucoup plus intéressant et explicite à mon avis, mais à consonance sans doute trop française pour un développement international…), il me semble qu’il n’y avait pas de limite de nombre de contact, mais une limite de temps : tout nouvel utilisateur disposait d’un mois pour ajouter le plus de monde à son réseau. 30 jours plus tard, il fallait payer. C’était il y a fort longtemps ; le fonctionnement du site a manifestement été revu depuis.

Sauf que #4 Quelques jours plus tard, je refais une tentative : je peux à nouveau ajouter des personnes à ma liste de contacts ! Une fois encore, quelle est la logique dans tout ça ?

Sans doute conscient des nombreux problèmes du site, Viadeo a récemment recruté Amélie Boucher, remarquable ergonome et architecte de l’information auteure de livres passionnants sur l’ergonomie web, au poste de responsable de l’architecture de l’information. Il s’agit assurément d’une excellente nouvelle pour tous les utilisateurs du site.

Bonus

Chaque matin, lorsque je me connecte à mon profil, j’ai droit à un layer « les connaissez-vous ? » me proposant d’entrer en contact avec certaines personnes qui pourraient faire partie de mes connaissances.

Viadeo - layer "les connaissez-vous"

Est-il vraiment nécessaire de me proposer les mêmes contacts tous les jours depuis des mois ? J’ai bien essayé de supprimer ces suggestions sur mon tableau de bord à l’aide du bouton « masquer », mais rien n’y fait, j’y ai droit tous les matins. Quelqu’un connaitrait-il un truc pour éviter ça ?

Pour finir, je signale aux gens qui veulent accéder aux profils de tout le monde qu’il existe un moteur de recherche à l’intérieur du site de Viadeo permettant d’afficher à peu près tout. Je suis tombé dessus (à nouveau) via Google, en cherchant tout à fait autre chose. Le fonctionnement du site m’intrigue vraiment.

Soldes sur la lisibilité chez jefchaussures

La période des soldes est souvent un moment difficile pour les webdesigners. Chez jefchaussures, l’équipe de création responsable de la maquette actuellement en ligne a sans doute plié face aux besoins du marketing. Un coup d’œil à la homepage du site me laisse imaginer le brief :

« Voilà les messages que nous devons faire passer :
• ce sont les soldes, c’est la période des soldes, il faut parler des soldes ;
• le taux de démarque maximal est de -70% ;
• ça commence le 22 juin, ça se termine le 26 juillet ;
• actuellement, c’est la deuxième démarque ;
• il y a encore plus de produits soldés ;
• on veut aussi montrer toutes les autres démarques : -20%, -30%, -40%, -50%, -60% ;
• il nous faut 3 visuels femme, homme et enfant pour montrer la largeur d’offre ;
• on a besoin d’un accès par marché (femme, homme et enfant donc). »

D’une certaine manière, la réponse de l’équipe de création est parfaite.

Jefchaussures - une page d'accueil peu lisible

Cette page d’accueil déborde d’éléments visuels et de messages qui ne sont pas hiérarchisés. Le mot « soldes » est inscrit 7 fois (au centre de la page en taille 250 (!), verticalement sur les 2 côtés, dans un gif animé en haut de la page…), on dénombre 21 (!) taux de démarque, 3 visuels femme homme et enfant, 3 boutons pour les 3 accès aux produits, bref rien n’a été oublié… à part le client, qui aura toutes les peines du monde à comprendre pourquoi le site s’acharne ainsi sur ses yeux.

Pour ne rien arranger, la page-liste a l’air de répondre aux mêmes critères de lisibilité.

Jefchaussures - une page-liste très chargée

Il me semble essentiel de chercher un compromis entre ces maquettes très chargées et la sobriété extrême d’un Zara (même en période de soldes) par exemple…

Dolce & Gabbana : des carrousels dans tous les sens

Je consulte à l’instant l’article de capitaine commerce concernant le lancement du nouveau site e-commerce de Dolce&Gabbana. A l’instar du site de Zara dont j’ai parlé il y a quelques jours, son look m’a tout de suite plu.

Dolce&Gabbana - homepage du nouveau site e-commerce

Plusieurs choix esthétiques risquent cependant de perturber les visiteurs. Je pense tout d’abord aux textes, très petits, et à leur contraste bien trop faible. Peut-être qu’un test utilisateur a convaincu les concepteurs que les clients de D&G avaient 12/10 à chaque œil ?

Je pense ensuite à ce carrousel central, très tendance, mais dont le contenu défile tellement rapidement qu’il est impossible de lire les descriptions associées aux images (cf. vidéo, plus bas.) Déchiffrer plus de 60 mots en moins de 5 secondes, c’est un challenge… Des flèches permettent de passer d’un contenu à un autre (pour ceux qui trouveraient le défilement par défaut trop lent, sans doute) : l’idée est séduisante, mais pourquoi sont-elles invisibles par défaut ? Et pourquoi leur zone de clic est-elle si réduite ?

Un autre point m’ennuie. Tous les éléments des carrousels sont cliquables et renvoient vers les produits affichés. Dès lors, pourquoi ne pas avoir stoppé le défilement lorsque le pointeur survole un élément ? Si je ne clique pas assez vite sur le produit qui m’intéresse, il risque de disparaître…

Au sujet des petits carrousels, justement : les points d’état (les petits ronds noirs, façon iPhone) sont trop éloignés de leurs intitulés, ce qui rend leur association plus difficile. Le visiteur risque d’associer l’intitulé « nouveautés » avec les points d’état du carrousel des produits les plus vendus. Ce problème est d’autant plus gênant que lors d’une première visite, le dernier encart n’a pas d’intitulé.

Autre point plutôt décevant : le lien « inscription » renvoie sur une page au look très éloigné du nouveau site.

Un petit avis personnel pour finir. Les carrousels c’est bien, c’est tendance – cela dit les fondus auraient pu être mieux gérés. Oui, mais… En faire défiler quatre simultanément, n’est-ce pas un peu trop ? Le look final n’est-il pas un peu éloigné de l’image d’élégance que le site véhicule ? Une petite vidéo, pour mieux se rendre compte :

Bonus

Alors que je m’apprêtais à faire une grosse commande sur le site, un petit message situé en bas du panier m’a beaucoup étonné : « Vous pouvez mettre au maximum 7 articles dans le panier ». C’est bien la première fois que je vois un site e-commerce limiter le nombre d’achats que l’on peut effectuer !

Dolce&Gabbana – page panier

Quant aux carrés coloris présents sur les pages listes, soit ils ne sont pas adaptés aux produits, soit certaines photos d’articles sont à revoir…

Dolce&Gabbana – couleurs et carrés coloris assez éloignés