Vidéos de publicité : lesnumeriques ont perdu la tête

Je n’utilise pas de navigateur desktop sans bloqueur de publicité ; à vrai dire je me demande comment on peut s’en passer. Sur mobile c’est plus compliqué : je n’ai pas bien compris comment fonctionnent les apps qui bloquent la publicité du coup je n’en ai pas encore installé.

La semaine dernière j’ai eu besoin de consulter le site lesnumeriques sur mon smartphone. La visite n’a pas été très agréable.

Voici la page d’accueil :

Accueil du site lesnumeriques sur smartphone

Plus d’un tiers de la surface de l’écran est occupé par une publicité pour une voiture. Cette publicité :
• passe devant le contenu ;
• ne peut pas être masquée ;
• ne peut pas être mise en pause ;
• tourne en boucle.

Si je tourne mon smartphone le résultat est encore plus impressionnant :

Accueil du site lesnumeriques sur smartphone en mode portrait

La vidéo et le bandeau de publicité en haut occupent l’intégralité de l’espace disponible. Autrement dit : comme il est impossible de masquer la vidéo, je ne peux tout simplement pas consulter le site. 

Je clique sur un article pour le consulter. Voici la page qui s’ouvre :

Page de test du site lesnumeriques

Ici aussi une vidéo occupe une bonne partie de l’espace disponible. Quelques remarques :
• il ne s’agit pas d’une publicité mais d’un test en vidéo (bien entendu, ce test devrait être précédé d’une publicité, mais elle ne s’est apparemment pas lancée cette fois) ;
• il s’agit d’une vidéo de brosse à dents électrique alors que je consulte un test d’objectif d’appareil photo ;
• une croix me permet cette fois de masquer la vidéo.

L’expérience est si désagréable que je me dis qu’il doit y avoir un problème.

Je me rends une nouvelle fois sur le site ce matin avec un autre smartphone. Je suis accueilli par cet écran :

Gestion des données personnelles par Quantcast

L’insupportable système de gestion des données personnelles par Quantcast (si vous voulez en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles par lesnumeriques, je vous conseille de jeter un œil à cette note d’edasfr).

Je quitte cet écran avec beaucoup de peine et j’atteins enfin la page d’accueil :

Accueil du site lesnumeriques sur un autre smartphone

La vidéo occupe le tiers inférieur du site… mais cette fois je peux la fermer. Ouf ! La vidéo de la voiture que l’on ne pouvait pas masquer était un bug ! En fait… C’est difficile à dire, puisqu’une fois sur la page d’un article :

Page de test du site lesnumeriques sur un autre smartphone

…je me retrouve devant une nouvelle vidéo de publicité impossible à cacher.

Le meilleur pour la fin ? les vidéos se lancent sur absolument toutes les pages de contenu du sites. Si je refais mon parcours de ce matin sur le site, ça donne :

  1. page d’accueil : publicité vidéo pour Microsoft qui se lance automatiquement
  2. une actualité à propos de photo : test vidéo d’un laptop qui se lance automatiquement
  3. retour en page d’accueil via le bouton page précédente : la pub Microsoft se relance automatiquement
  4. un article : publicité pour Intermarché qui ne peut être masquée, suivie du test vidéo d’un laptop alors que je consulte un article qui parle d’un casque audio.

Dites lesnumeriques, vous êtes sérieux là ? 

Web mobile : même les meilleurs oublient de tester ?

Je consulte ce matin le top 100 des e-mails marketing de 2014 de Campaign Monitor (via ‏@kReEsTaL), une plateforme d’emailing souvent considérée comme une référence dans son secteur. Voici la page regroupant les meilleurs e-mails en terme de performance :

Campaign Monitor - les e-mails les plus performants

Lorsque je scrolle, un layer d’inscription à la newsletter apparaît en bas à droite de la page.

Campaign Monitor - layer en bas à droite

C’est un layer assez classique, qu’une petite croix judicieusement située en haut à droite permet de fermer. Je clique sur cette croix, le layer disparaît, tout va bien.

Je me rends ensuite sur la page des meilleurs e-mails en terme de design. Déception : bien que j’aie fermé le layer sur la page précédente, il apparaît ici à nouveau.

Campaign Monitor - layer sur une autre page

C’est mal fichu (j’ai déjà signalé au site que son layer ne m’intéressait pas, ce n’est sûrement pas en me l’affichant à nouveau que je vais changer d’avis), mais ce n’est pas le plus gênant.

Lorsque je redimensionne ce site responsif, le comportement du layer change. Au premier point de rupture, le layer n’apparaît plus seulement au scroll, mais dès le haut de la page.

Campaign Monitor - layer inamovible, bouton "fermer" caché

Et surtout : la croix permettant de le fermer a disparu ! Il est désormais impossible de le masquer. Et si ça ne me pose pas (trop) de problème ici, sur un ordinateur dont je redimensionne la fenêtre, la situation est très différente sur mobile :

Le layer masque ici une partie non-négligeable de l’écran, ce qui est particulièrement désagréable pour consulter la page. Et comme il est impossible de le masquer, eh bien… tant pis pour moi.

Une fois encore, un simple test aurait permis aux concepteurs de constater la gêne qu’engendre ce layer. Cette fois aussi le problème est mineur et relativement simple à résoudre. Alors, quand est-ce qu’on teste ?

Web mobile, l’intérêt d’un petit test

Dans l’article Le web mobile et la performance que je lisais ce matin, Jean-Pierre Vincent présente une intéressante liste de techniques visant à améliorer la consultation de pages web en situation de mobilité. Il est question de polices, d’images, de cache, de responsive etc.

La principale conclusion de l’auteur concernant la création de pages optimisées tient en deux mots : « Mobile first ». Et le conseil le plus important (c’est facile, c’est celui qui est en gras) que fournit l’auteur tient lui en un seul mot : « testez ». Un conseil valable pour la performance du site bien entendu, mais aussi pour son design. Démonstration.

Peu de temps après la lecture de l’article, je discute avec un collègue des conférences Paris Web qui m’ont plues. Nous n’avons pas d’ordinateur à portée de main, du coup je sors mon mobile et je me rends sur le site de l’événement pour lui montrer de quoi il retourne.

Web mobile - homepage du site mobile de Parisweb

La homepage du site mobile

J’appuie ensuite sur Programme 2014 pour afficher la liste des conférences. Et là, il ne se passe rien. Je me dis que c’est normal, que la liste des conférences est une page très longue et donc probablement très lourde à charger, mais même après plusieurs secondes, aucun changement. Ce qui est assez surprenant d’ailleurs : rien ne se passe, mais la homepage est toujours affichée. D’habitude, un problème de chargement engendre un message d’erreur ou une page blanche, mais ici la page est toujours sous mes yeux.

Web mobile : homepage du site de Parisweb ?

Aucun changement

J’appuie une nouvelle fois sur le lien, même résultat, l’écran affiche toujours la même chose.

C’est seulement au troisième appui, et parce que je fixe l’écran (et que j’aperçois la barre de chargement) au lieu de continuer à discuter avec mon collègue, que je comprends le problème : la page Programme 2014 est bien sous mes yeux, c’est juste que la partie haute de la page est la même que sur la homepage !

Un simple défilement au doigt permet de révéler la suite du contenu :

Web mobile : programme du site de Parisweb

La suite de la page

Et ce problème est présent sur toutes les pages du site : lorsque j’appuie sur le lien Orateurs ou lorsque je fais une recherche, je retombe invariablement sur le même header de page.

Web mobile : résultats de recherche sur le site de Parisweb

La page des résultats de recherche

Ceci me ramène donc à la principale conclusion de l’article de Jean-Pierre Vincent : il faut absolument tester son site pour éviter ce genre de problème. Ici le contenu de la page est placé trop bas, ce qui empêche l’utilisateur de constater le changement de page. C’est un problème mineur, relativement simple à résoudre, mais qui peut vraiment gêner la consultation du site.

Note : bien entendu il est impossible de tester toutes les résolutions d’écran. Dans ce cas précis, mon smartphone (un iPhone 5) est tellement populaire qu’on peut considérer que tester sa résolution est opportun.