Baromètre INRIA, un « nouveau monde numérique » peu clair (1/2)

Une amie m’a transmis hier via Twitter un lien intitulé « Les français et le nouveau monde du numérique ». Je me suis rendu sur le site et j’ai noté quelques points qui pourraient être améliorés.

Baromètre Inria - splashpage

Plusieurs choses me perturbent dès la première page.

• On y trouve de nombreux éléments peu hiérarchisés. Le titre « Les Français et le Nouveau Monde numérique » (avec toutes ces majuscules, oui oui) est heureusement mis en avant ; le reste du contenu ressemble à un assemblage hétérogène de logos et de blocs.

Son intérêt m’échappe. Je comprends qu’il soit important de mettre en avant les partenaires de l’opération, mais est-ce une bonne façon de faire ? Quelles informations le visiteur peut-il tirer de cette page, que je qualifierais de simple splashpage ? N’aurait-il pas été intéressant d’utiliser cet espace pour présenter le site et expliquer clairement de quoi il retourne ?

Note : Cette explication existe mais n’est pas vraiment mise en valeur (elle se cache derrière le lien « À propos du baromètre » situé dans le footer.)

Le gros bouton permettant de passer à la page suivante manque réellement de contraste. Ce problème est d’autant plus important qu’il s’agit du seul élément offrant l’accès au véritable contenu du site : il serait dommage de passer à côté ! Même souci pour son contenu : une flèche blanche dans un bouton gris clair, le tout sur un fond gris clair, est-ce vraiment une bonne idée ?

Globalement, cette entrée en matière manque un peu d’intérêt et de clarté.
Je clique sur le gros bouton gris pour accéder à la page suivante.

Baromètre Inria - choix

Deux possibilités : à gauche découvrir les résultats de l’enquête, à droite faire le test.

Ici aussi les boutons permettant d’accéder au contenu manquent de contraste. Par ailleurs, ils portent tous les deux le même libellé peu informatif « Commencer ». N’aurait-il pas été plus intéressant de rendre les légendes « Découvrez… » et « Faites le test » cliquables ?

Je constate également que le logo Inria a été modifié : sa taille a été réduite afin de permettre l’ajout d’éléments « sociaux » (bouton Twitter). Je ne sais pas si c’est à cet endroit que les visiteurs s’attendent à trouver ce type de contenu ; ce que je sais c’est qu’ils risquent de passer à côté.

Au sujet du choix des mots : le second bouton est intitulé « Et vous, quel voyageur êtes-vous ? » Je comprends l’image « nouveau monde numérique / voyageur », mais ce genre de figure de style n’a pas vraiment sa place ici. Remplacer « voyageur » par « internaute » me semble plus approprié.

Un dernier point pour finir : il n’est pas possible de revenir à la page précédente. Le bouton « page précédente » de mon navigateur me renvoie au site précédemment consulté.

Je préfère commencer par faire le test, je clique sur le second bouton.

Baromètre Inria - test

La structure de cette nouvelle page me surprend : la question se trouve à droite, les réponses à gauche. Les occidentaux lisent de gauche à droite, il me semble donc plus logique de commencer par la question plutôt que par les choix proposés comme c’est le cas ici. La question est fortement mise en valeur dans un bloc rouge, peut-être pour pallier cette présentation inversée.

Le formulaire utilise des éléments d’interface relookés (les cases à cocher, en rouge). C’est plus élégant… mais moins clair. Lorsque je clique sur l’une de ces cases, un carré rouge apparaît à l’intérieur pour me signaler que la case est cochée. Rouge sur fond rouge, encore un choix qui dégrade la lisibilité.

Toujours au sujet des choix : les libellés ne sont pas cliquables. Encore une fois ce n’est pas très grave, mais ça aurait amélioré l’expérience.

Un bouton gris en haut de la page me permet d’accéder aux résultats de l’enquête. Bon point : si je veux jeter un œil aux résultats et revenir au test ensuite, je n’aurai pas à répondre à nouveau aux questions auxquelles j’ai déjà répondu. Mauvais point : si je clique sur le logo Inria (cliquable ici alors qu’il ne l’était pas avant), je retourne à la splashpage et mes choix ne sont pas mémorisés. En d’autres termes : je devrai répondre à nouveau à toutes les questions auxquelles j’ai déjà répondu.

Note : le message d’erreur « Réponse obligatoire » pourrait être davantage mis en avant (il y a de la place). Mieux : la mention « Toutes les réponses sont obligatoires » (puisque c’est le cas) pourrait figurer sur le questionnaire.

Après avoir répondu aux 18 questions, je suis redirigé sur une page de résultat.

Baromètre Inria - résultat

Là encore, beaucoup de contenu peu hiérarchisé. Le titre « Vous êtes plutôt parmi » est bien visible, à l’inverse du nom de la catégorie « Les grands explorateurs », quasiment invisible. Il s’agit pourtant d’un élément très important, j’ai répondu à 18 questions pour en arriver là ! La page, très chargée en couleurs / blocs / textes / pictos / illustrations, manque vraiment de lisibilité.

Bonne idée : je peux connaître les autres profils d’internautes. Je note toutefois que si je clique sur un picto (dont il faut deviner la signification puisqu’il ne sont pas légendés), le texte et l’illustration changent… mais pas le titre « Vous êtes plutôt parmi ». Pas très cohérent.

Baromètre Inria - autre profil

Mauvaise idée : si je quitte cette page, il me sera impossible de revenir dessus autrement qu’en refaisant tout le test !

Je terminerai ma visite du site dans les prochains jours, avec deux points qui m’ont particulièrement ennuyé.

Bonus

En cliquant sur le menu du haut, j’ai fini par arriver sur cet écran.

Baromètre Inria - bug

Pour reproduire ce bug (Firefox & Safari), il faut se placer sur la page « Faire le test », cliquer 2 fois sur l’intitulé « Faire le test » puis une fois sur « Les résultats de l’enquête ». Rien de grave bien sûr, mais c’est la conséquence d’autres choix plus gênants.

Bilan

libellés peu clairs
structure de certaines pages
éléments de formulaires revus
bug
manque de hiérarchie
manque de lisibilité
pictos non légendés
splashpage
boutons gris très peu visibles
modification d’éléments d’interface au fil du site
bouton page précédente non fonctionnel
choix non mémorisés si retour à la splashpage
impossible de revenir sur la page du résultat du test

Dior.com, suite et fin de l’exploration

Je poursuis ma visite du nouveau site de Dior (voir la première note). Je me rends cette fois dans la partie « Mode et accessoires », rubrique femme.

Dior.com - mode & accessoires Femme

Le carrousel qui m’accueille ici risque de dérouter de nombreux utilisateurs.
Les minuscules puces (façon iPhone, déjà vues sur le site de Dolce&Gabbana entre autre) permettant de passer d’un élément à un autre sont quasiment invisibles ;
le contenu défile en permanence sans qu’il soit possible de l’arrêter, même en cliquant sur l’une des puces ;
le contenu défile de droite à gauche de façon infinie, ce qui empêche le visiteur de cerner l’ensemble des éléments du carrousel.

L’apparence des liens présents sur cette page (header, footer, carrousel… en fait, tous les liens du site !) risque également de perturber la consultation : les polices utilisées sont très petites (les textes du footer en 8pt, sincèrement…) et les liens manquent vraiment de contraste.

J’ouvre le menu en passant sur le lien « Haute couture » et je clique sur « Découvrir ».

Dior.com - découvrir le savoir-faire haute couture

Je suis surpris par le look de la page qui s’affiche alors. Peu de texte, pas de lien visible… C’est en passant le pointeur un peu partout que j’ai découvert que les 2 pavés de textes « Silhouettes légendaires » et « Le savoir-faire haute couture » étaient cliquables !

Un mot au sujet du comportement du menu, assez étrange. Lorsque je place le pointeur sur un élément (par exemple « Haute couture »), un bandeau blanc se déroule du haut vers le bas. Une fois le point le plus bas atteint, les liens s’affichent. Problème : si je déplace mon curseur dans le bandeau blanc avant que les liens ne soient affichés, le menu se referme. En vidéo :

Autre petite surprise concernant le menu : le premier élément (le mot « femme ») est suivi d’une flèche qui incite au clic… mais qui n’est pas cliquable. Le mot « femme » l’est, en revanche, mais il nous redirige… sur la page actuelle, ce qui ne présente pas un grand intérêt.

Je clique sur le lien « L’inspiration » de la catégorie « Collection automne hiver 2011 ».

Dior.com - collection automne hiver 2011, l'inspiration

La scrollbar permettant de faire défiler le texte de droite mesure 1 pixel de large ! De nombreux visiteurs risquent de ne pas comprendre que le texte est plus long qu’il n’y paraît, d’autant que le paragraphe se termine proprement (il n’y a pas de ligne tronquée horizontalement permettant de comprendre qu’il reste du texte à lire.)

Et que dire de la lisibilité des liens du bas de la page ?

Retour au menu : je clique sur le lien « les silhouettes », toujours dans la catégorie « Collection automne hiver 2011 ».

Dior.com - défilé des silhouettes

Le look de ce carrousel rappelle celui du mur des vidéos vu dans l’article précédent (il est d’ailleurs plutôt long à se charger, lui aussi). Il fonctionne de la même manière : le déplacement du pointeur sur l’axe horizontal fait défiler les silhouettes.

Petit bug au passage : si j’ouvre le menu et que j’essaie de cliquer sur le lien de gauche « voir le défilé automne hiver 2011 » , rien ne se passe (alors que le lien fonctionne lorsque l’on se trouve dans d’autres parties du site.)

Je place mon pointeur sur la première silhouette : une infobulle s’affiche et m’indique en quelques mots quels sont les vêtements portés par le mannequin. Je clique.

Dior.com - silhouette

Changement de méthode de défilement : ici ce n’est plus le déplacement du pointeur qui fait défiler le contenu, mais sa position. Si le visiteur le place en bas de l’image (dans une zone dont les limites ne sont pas visibles), la photo va se décaler vers le bas. Pourquoi changer de méthode ? C’est une drôle d’idée, d’autant que l’arrêt du défilement (si le visiteur positionne son curseur au milieu de l’image), assez abrupt, manque un peu d’élégance.

Les deux flèches du petit menu de droite permettent de passer d’une silhouette à l’autre sans revenir au carrousel. C’est une bonne nouvelle, chaque retour au carrousel impliquant un rechargement complet de l’ensemble des silhouettes (comme pour les vignettes du mur des vidéos, donc.)

Je clique sur le bouton « détail » de ce petit menu.

Dior.com - détail de la silhouette

Une seule ligne de texte (un texte déjà visible en infobulle sur la page du carrousel) pour présenter les créations de Dior, vraiment ?

Au final difficile d’être séduit par l’expérience proposée par ce nouveau site. Mon opinion rejoint en partie (je n’ai pas traité les mêmes sujets) celle de Fred Cavazza : il y avait vraiment mieux à faire, en particulier lorsque l’on travaille sur la vitrine web d’une enseigne aussi prestigieuse. Une autre fois peut-être ?

Bilan

élément qui incite au clic non cliquable
lien vers page en cours
description des silhouettes
comportement du menu
rechargements inutiles
soucis liés au carrousel (début de la note)
lisibilité (taille, contraste) des liens
navigation invisible
scrollbar invisible
bug