22 juillet 2011 1

Dolce & Gabbana : des carrousels dans tous les sens

By in e-commerce, en vitesse, ergonomie web

Je consulte à l’instant l’article de capitaine commerce concernant le lancement du nouveau site e-commerce de Dolce&Gabbana. A l’instar du site de Zara dont j’ai parlé il y a quelques jours, son look m’a tout de suite plu.

Dolce&Gabbana - homepage du nouveau site e-commerce

Plusieurs choix esthétiques risquent cependant de perturber les visiteurs. Je pense tout d’abord aux textes, très petits, et à leur contraste bien trop faible. Peut-être qu’un test utilisateur a convaincu les concepteurs que les clients de D&G avaient 12/10 à chaque œil ?

Je pense ensuite à ce carrousel central, très tendance, mais dont le contenu défile tellement rapidement qu’il est impossible de lire les descriptions associées aux images (cf. vidéo, plus bas.) Déchiffrer plus de 60 mots en moins de 5 secondes, c’est un challenge… Des flèches permettent de passer d’un contenu à un autre (pour ceux qui trouveraient le défilement par défaut trop lent, sans doute) : l’idée est séduisante, mais pourquoi sont-elles invisibles par défaut ? Et pourquoi leur zone de clic est-elle si réduite ?

Un autre point m’ennuie. Tous les éléments des carrousels sont cliquables et renvoient vers les produits affichés. Dès lors, pourquoi ne pas avoir stoppé le défilement lorsque le pointeur survole un élément ? Si je ne clique pas assez vite sur le produit qui m’intéresse, il risque de disparaître…

Au sujet des petits carrousels, justement : les points d’état (les petits ronds noirs, façon iPhone) sont trop éloignés de leurs intitulés, ce qui rend leur association plus difficile. Le visiteur risque d’associer l’intitulé « nouveautés » avec les points d’état du carrousel des produits les plus vendus. Ce problème est d’autant plus gênant que lors d’une première visite, le dernier encart n’a pas d’intitulé.

Autre point plutôt décevant : le lien « inscription » renvoie sur une page au look très éloigné du nouveau site.

Un petit avis personnel pour finir. Les carrousels c’est bien, c’est tendance – cela dit les fondus auraient pu être mieux gérés. Oui, mais… En faire défiler quatre simultanément, n’est-ce pas un peu trop ? Le look final n’est-il pas un peu éloigné de l’image d’élégance que le site véhicule ? Une petite vidéo, pour mieux se rendre compte :

Bonus

Alors que je m’apprêtais à faire une grosse commande sur le site, un petit message situé en bas du panier m’a beaucoup étonné : « Vous pouvez mettre au maximum 7 articles dans le panier ». C’est bien la première fois que je vois un site e-commerce limiter le nombre d’achats que l’on peut effectuer !

Dolce&Gabbana – page panier

Quant aux carrés coloris présents sur les pages listes, soit ils ne sont pas adaptés aux produits, soit certaines photos d’articles sont à revoir…

Dolce&Gabbana – couleurs et carrés coloris assez éloignés

1 commentaire

Tags: , ,

One Response to “Dolce & Gabbana : des carrousels dans tous les sens”

  1. […] de nombreux utilisateurs. • Les minuscules puces (façon iPhone, déjà vues sur le site de Dolce&Gabbana entre autre) permettant de passer d’un élément à un autre sont quasiment invisibles ; • […]

Leave a Reply