21 décembre 2011 8

Expérience utilisateur : interlude sécurité

By in en vitesse

L’une de mes premières notes traitait du site d’Ameli et de la sécurité toute relative qu’offre un mot de passe composé uniquement « de 8 à 13 chiffres ». En ajoutant les contraintes « pas de numéro de sécu, pas de suite de chiffres ni de date de naissance personnelle », je tablais sur un grand nombre de dates de naissance (enfant, conjoint) et de numéros de téléphone.

J’ai aujourd’hui trouvé plus fort. Chez Verspieren, le mot de passe doit impérativement être… une suite de 4 chiffres. Je table cette fois sur un (très) grand nombre de dates de naissance et de codes de carte bleue (ou de codes PIN, ce qui revient au même, non ?)

Interlude sécurité - un mot de passe à 4 chiffres chez Verspieren

Note : j’aime beaucoup la mention « site sécurisé » en bas à droite.

Verspieren est une mutuelle (entre autre). On trouve ainsi sur le site différentes données plus ou moins intéressantes : le nom du client, son adresse, son numéro de téléphone, son e-mail, son numéro de sécurité sociale, ses coordonnées bancaires, ses remboursements, etc.

Quatre chiffres pour protéger ce genre de choses ? 10000 possibilités, est-ce vraiment sérieux ?

J’en ai discuté avec une amie. Sa réaction m’a particulièrement étonné : « Tu sais, la Caisse d’épargne fait pareil ». Une banque ?!

Je me rends sur le site de la Caisse d’épargne, j’entre son identifiant client pour tester et je valide. La page se recharge et m’affiche ceci :

Interlude sécurité - le clavier spécial 4 chiffres du site de la Caisse d'épargne

Il s’agit bien d’un code confidentiel à 4 chiffres. Avec une petite différence toutefois : il est impossible de taper le code dans le champ dédié. L’utilisateur doit impérativement utiliser le clavier numérique affiché sur la page, clavier dont les numéros s’affichent dans un ordre aléatoire.

Je ne sais pas ce que cette méthode vaut en terme de sécurité (mais 4 chiffres, ça m’inquiète un peu). Je ne sais pas non plus ce qu’elle vaut en terme d’accessibilité (mais j’ai une petite idée). Ce que je sais, c’est qu’en terme d’expérience utilisateur, cette méthode n’est pas satisfaisante du tout.

Je suis très surpris de voir des sites aussi importants imposer des mots de passe aussi faibles.

Il y a quelques jours, une personne a hacké (je suppose) mon compte Vimeo. Je ne sais pas comment ça s’est passé*, j’ai simplement constaté qu’une vidéo au titre particulièrement explicite avait été postée sur mon compte. Mon mot de passe n’était pas extrêmement sécurisé (j’utilise différents mots de passe, je les sélectionne entre autre en fonction de l’importance des données protégées) mais présentait tout de même 8 caractères alphanumériques.

Interlude sécurité - compte Vimeo hacké

S’il est si facile de récupérer un mot de passe potentiellement complexe, j’ai bien peur que quatre petits chiffres ne résistent pas longtemps à une personne mal intentionnée et un peu douée…

Bonus

On trouve à l’inverse de très bonnes initiatives visant à sécuriser l’accès à un compte personnel. Chez Twitter par exemple, l’utilisateur est assisté lorsqu’il crée un mot de passe. Un message lui indique en temps réel le niveau de sécurité du code utilisé. (L’image ci-dessous est un gif animé, apparemment elle ne s’anime pas lorsqu’elle est redimensionnée… Il faut cliquer dessus pour l’afficher.)

Interlude sécurité - assistant de création de mot de passe Twitter

* Je me suis toujours connecté depuis mon ordinateur portable, que je n’ai jamais prêté et que j’avais avec moi le jour où c’est arrivé. J’ai peut-être commis une erreur, j’aimerais bien savoir laquelle.

8 commentaires

Tags: , , ,

8 Responses to “Expérience utilisateur : interlude sécurité”

  1. Anne-Sophie dit :

    Chez les banques, le code composé uniquement de chiffres est commun (chez la mienne, c’est 6).
    Je me suis longuement interrogé sur la question – j’ai même envoyé un mail pour poser la question du « Mais pourquoi ???! » (formulé plus joliment) et l’on ma répondu ceci :

    bonjour

    pour BankNameHere, le mot de passe est uniquement composé de chiffres, c’est le système qui est comme ca.
    Sur d’autres sites, c’est des lettres, chacun sa spécificité.
    Je ne peux malheureusement pas vous en dire +

    cordialement

    (je l’ai conservé précieusement tellement je trouve la réponse drôle).

    Bref, j’en suis venue à la conclusion suivante :
    – au bout de 3 échecs, l’accès au compte est désactivé, et un nouveau code est envoyé par courrier. On peut donc oublier la tentative de brute force.
    – peut être que la contrainte « chiffres seulement » est une habitude de l’époque où les téléphones n’avaient que des touches numériques et que cela permettait aux gens d’accéder à leur infos bancaires par ce biais ?

  2. charleslp dit :

    Hello Anne-Sophie,

    Oublier la tentative de brute force j’avoue que je n’en suis pas certain. On peut peut-être désactiver la désactivation au bout de 3 échecs (désactiver la désactivation, c’est une jolie formule) ? Difficile à dire, à mon niveau du moins.

    J’aime beaucoup la réponse de la banque ! :D

  3. […] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } uxui.fr – Today, 11:26 […]

  4. mr hubett dit :

    Salut Charles !

    Interressant. Aurais tu la possibilité de développer l’aspect authentification, d’un point de vu ergonomique dans un prochain post ?

    A+.

    Toujours un plaisir de te lire râler (pas sur que ca se dise mais je me comprends)

  5. charleslp dit :

    Hello Monsieur Hubert !

    Qu’est-ce que tu entends par authentification ? Si c’est ce que je pense, j’ai vu passer un lien intéressant très récemment (via @HTeumeuleu) : http://www.webcredible.co.uk/blog/checkout-usability-issue

    Sinon j’ai plusieurs ressources en français sur les formulaires.

    Charles

  6. mr hubert dit :

    En fait ca ressemble effectivement au lien qu tu m’as donné

    L’idée etant comment rendre ergonomique le fait de rentrer dans un espace privé sans que cela « casse  » la navigation. Nous bossons sur des sites ou les utilateurs veulent qqc d’ultra sécurisé tout en etant beau et pas casse boulettes … le beurre l’argent du beurre et le c….

    Passez de joyeuses fêtes !

  7. Un félin dit :

    Chez ma banque (Swedbank), j’ai la mini-calculette qui te change ton code pass toutes les 2 minutes. Un process en plus à accomplir mais niveau sécurité, c’est perfect. Bon article cela dit

  8. charleslp dit :

    Mr Hubert > il faudrait voir sur place, là c’est difficile de donner quelque chose de plus précis.

    Si tu as un peu de temps tu peux jeter un œil à la « bible » des formulaires : http://www.lukew.com/resources/articles/webforms_lukew.pdf
    Un document copieux et très intéressant rédigé par un spécialiste du domaine.

    Tu peux également parcourir ce livre blanc : http://www.clever-age.com/IMG/pdf/lb-formulairesweb-ncvvca.pdf
    Plus récent, moins intéressant (mon point de vue), moins complet, traite de sujet un peu annexes (ça peut intéresser), en français.

    Un félin > je n’ai pas bien saisi ce que fait la mini calculette ?

Leave a Reply