12 novembre 2013 3

Non B&YOU je ne veux pas de votre put*** de newsletter !

By in en vitesse, ergonomie web

Je souhaite changer d’opérateur mobile. Après avoir jeté un œil à différentes offres, je me rends sur le site de B&YOU afin de souscrire à un nouveau forfait.

Je sélectionne l’offre qui m’intéresse, je clique sur Commander et je suis redirigé sur la page panier. J’entre quelques informations de base (conservation du numéro, type de carte SIM), je valide, une nouvelle page se charge. Je remplis les champs d’identification (adresse e-mail, nom, prénom…), je m’apprête à cliquer sur le bouton Valider… lorsqu’une case à cocher attire mon attention :

B and you : inscription obligatoire à la newsletter à la souscription

Une seule case à cocher pour valider les conditions d’utilisation et s’abonner à la newsletter ? En d’autres termes, si je souhaite souscrire à un forfait B&YOU, je suis obligé de me farcir leur news !

Je twitte ça rapidement, le service client de B&YOU me répond en deux temps :

Comment vous faire comprendre simplement ? Vous n’avez pas à imposer l’inscription à votre news à vos futurs clients ! Son contenu n’a aucune importance, le fait que l’on puisse se désinscrire après coup (encore heureux) n’a aucune importance : vous n’avez pas à imposer l’inscription à votre newsletter point final !

J’ajoute que cette pratique semble fleurter avec les limites de la légalité. Selon le paragraphe 41 de la directive européenne 2002/58/CE (source) :

Dans le cadre d’une relation client-fournisseur existante, il est raisonnable d’autoriser l’entreprise qui, conformément à la directive 95/46/CE, a obtenu les coordonnées électroniques, et exclusivement celle-ci, à exploiter ces coordonnées électroniques pour proposer au client des produits ou des services similaires. Il conviendrait, lorsque des coordonnées électroniques sont recueillies, que le client soit informé clairement et distinctement sur leur utilisation ultérieure à des fins de prospection directe et qu’il lui soit donné la faculté de s’opposer à cet usage. Il convient de continuer d’offrir cette possibilité lors de chaque message de prospection directe ultérieur, et ce,sans frais,hormis les coûts liés à la transmission du refus…

Dans le cas de B&YOU il n’est pas possible de souscrire un abonnement en s’opposant à leur prospection. Je suppose que c’est la raison pour laquelle @B&YOU a tout de suite mentionné la désinscription possible… une fois l’abonnement souscrit.

Ma première action une fois la souscription terminée est donc de me désabonner de cette newsletter. J’ai l’habitude de recevoir des e-mails promotionnels non sollicités après avoir pris le temps de cocher la case « je ne veux rien recevoir laissez-moi tranquille pitié », mais c’est la première fois que je vois une astuce pareille.

La première fois… mais pas la dernière ! Deux jours plus tard, je reçois ma nouvelle carte SIM. Je me connecte sur le site pour l’activer, et là j’hallucine :

B&YOU : inscription obligatoire à la newsletter à l'activation

Une deuxième fois, je suis contraint de m’abonner à cette foutue news pour pouvoir activer ma carte SIM ! Je me suis désabonné il y a deux jours, immédiatement après ma souscription, mais B&YOU m’abonne de force pour la deuxième fois !

Quelle meilleure manière de commencer une relation avec un nouveau client ?

3 commentaires

Tags: ,

3 Responses to “Non B&YOU je ne veux pas de votre put*** de newsletter !”

  1. jb dit :

    solution, changer d’opérateur :)

  2. […] “Blog professionnel de Charles Le Prévost : ergonomie, expérience utilisateur et design des sites internet, logiciels, applications… (Relation client : 0 ! "Non B&You je ne veux pas de votre put*** de newsletter !”  […]

Leave a Reply