27 juillet 2011 0

Soldes sur la lisibilité chez jefchaussures

By in e-commerce, en vitesse, ergonomie web

La période des soldes est souvent un moment difficile pour les webdesigners. Chez jefchaussures, l’équipe de création responsable de la maquette actuellement en ligne a sans doute plié face aux besoins du marketing. Un coup d’œil à la homepage du site me laisse imaginer le brief :

« Voilà les messages que nous devons faire passer :
• ce sont les soldes, c’est la période des soldes, il faut parler des soldes ;
• le taux de démarque maximal est de -70% ;
• ça commence le 22 juin, ça se termine le 26 juillet ;
• actuellement, c’est la deuxième démarque ;
• il y a encore plus de produits soldés ;
• on veut aussi montrer toutes les autres démarques : -20%, -30%, -40%, -50%, -60% ;
• il nous faut 3 visuels femme, homme et enfant pour montrer la largeur d’offre ;
• on a besoin d’un accès par marché (femme, homme et enfant donc). »

D’une certaine manière, la réponse de l’équipe de création est parfaite.

Jefchaussures - une page d'accueil peu lisible

Cette page d’accueil déborde d’éléments visuels et de messages qui ne sont pas hiérarchisés. Le mot « soldes » est inscrit 7 fois (au centre de la page en taille 250 (!), verticalement sur les 2 côtés, dans un gif animé en haut de la page…), on dénombre 21 (!) taux de démarque, 3 visuels femme homme et enfant, 3 boutons pour les 3 accès aux produits, bref rien n’a été oublié… à part le client, qui aura toutes les peines du monde à comprendre pourquoi le site s’acharne ainsi sur ses yeux.

Pour ne rien arranger, la page-liste a l’air de répondre aux mêmes critères de lisibilité.

Jefchaussures - une page-liste très chargée

Il me semble essentiel de chercher un compromis entre ces maquettes très chargées et la sobriété extrême d’un Zara (même en période de soldes) par exemple…

0 commentaire

Tags: , ,

Leave a Reply